La beauté en toute chose

La beauté en toute chose

Changer de regard… et retrouver la beauté en toute chose.

Avez-vous remarqué que les enfants ont cette fraîcheur, cette spontanéité, cette candeur face aux détails qui les entourent que nous n’avons plus ?

Personnellement, j’ai toujours été touchée par cela. Particulièrement en devenant maman…

Je suis à chaque fois interpellée par cette différence de regard que nous pouvons avoir. Une différence de regard posé sur ce qui est.

Pourquoi avons-nous oublié cela ? Comment avons-nous oublié de voir la beauté de ce qui nous entoure ?

Je pense que nous avons oublié notre candeur en grandissant, que nous avons laisser nos lunettes roses/bleues de l’enfance à force d’être sérieux, d’aller toujours plus vite…
Nous avons oublié les plaisirs simples de la contemplation et du regard neuf posé sur les choses et les gens qui nous entourent.

La bonne nouvelle c’est que nous avons toujours cela en nous. Il nous suffit juste de dépoussiérer notre regard et notre accueil de ce que nous vivons.

Pour retrouver cette candeur, nous pouvons pratiquer les exercices de pleine conscience, ralentir le rythme. Nous pouvons également nous détacher de notre automatisme à vouloir poser un jugement et une définition sur ce que nous voyons, sentons, entendons, ressentons, etc.

C’est tellement puissant de se connecter à cette magie du regard neuf et spontané porté sur ce qui nous entoure !

Je vous partage une anecdote à ce sujet… Mon expérience avec une clémentine.
Oui, oui, j’ai vécu un moment d’extase et de grâce absolue avec une “simple” clémentine.

La merveille architecture d’un quartier de clémentine.

C’était lors d’un exercice de pleine conscience.
Après avoir fermé les yeux et ouvert les mains en coupelle, j’ai reçu une clémentine.
Toujours les yeux fermés, je l’ai touchée, caressée… Je me suis vite rendu compte que mon mental automatiquement cherchait à définir ce que j’avais dans mes mains.
Il était difficile pour moi de me détacher de cette interprétation automatique… Il était impossible pour mon mental de ne pas mettre une nom à ce que j’avais entre les mains !

Malgré tout, je me suis concentrée à prendre le temps de savourer chaque étape : éplucher en conscience la clémentine, retirer les filaments blancs, extraire un quartier…

Et là, le moment de grâce est venu : un rayon de soleil traverse le quartier de clémentine.
Oh punaise, quel somptueux instant d’éternité.
J’ai pu contempler ce simple quartier de clémentine et y voir un somptueux vitrail… cet agencement parfait.
Cette beauté simple et qui, à cet instant, à rempli mon cœur d’une émotion intense.
Sans exagérer, je peux avouer que des larmes d’émotions sont montées et j’étais remplie de gratitude véritablement à cet instant.

Juste parce que j’ai pris le temps, j’ai ralenti les mouvements pour être en pleine conscience… J’ai ouvert cet espace infini du moment présent et j’ai pu en goûté le fruit.

Et vous, comment faites-vous pour retrouver ce regard neuf sur les choses qui vous entourent pour vous connecter à leur beauté ?

Laisser un commentaire

*

Fermer le menu
1
Comment puis-je vous renseigner ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Paola Perez
Powered by
Share This